L'exposition "Objets de notre temps" au Musée de la ville de SQY en 2019

La machine à écrire "Valentine"

  • Design et modes de vie

La force de cette création est de transformer cet objet utilitaire essentiellement lié au monde travail en un objet pop et ludique qui suscite l’envie de possession. La couleur rouge vif symbolise ce vent de liberté, de jouissance et d’impertinence qui caractérise la société de la fin des années 1960.

La machine à écrire portable "Valentine" d'Ettore Sottsass assisté de Perry King (designers), produite par Olivetti (éditeur) à partir de 1969 (Inv. DG.95.215) devait venir concurrencer les machines portables japonaises.

Spécialisée dès l’origine dans la fabrication de machines à écrire, la firme italienne est fondée en 1908 par Camillo Olivetti. Adriano, son fils et directeur à partir de 1933, est soucieux de donner aux produits de la marque une identité visuelle forte, tant par le design des appareils que par la publicité, le graphisme ou l’organisation d’expositions, qui sera une caractéristique désormais permanente d’Olivetti. La collaboration de la société avec le designer italien Ettore Sottsass débute en 1958 et dure jusqu’en 1980.